II) 2) Le matériel utilisé

Nous avons voulu créer un appareil qui s’apparente à une montre, qui serait capable de se mettre à l’heure tout seul. Pour ce faire, nous avons travaillé sur les montres radio-pilotées, principalement les Funkuhren allemandes. En effet, ces montres se mettent à l’heure grâce à la radio. Ce principe est très utilisé en Allemagne. Ce travail ne nous a pas opposé de grandes résistances ; en effet, tous les composants que nous avons achetés sont déjà prêts à être utilisés. Il nous a suffi de les relier correctement.

Nous avons donc acheté chez Conrad un module de réception radio DCF77, composé d’une antenne ferrite et d’un circuit électronique intégré (petit quartz).

module-reception-dcf77a

Puis, nous sommes allés chez « Radio St-Quentin », près de la gare du Nord à Paris, pour acheter une plaque expérimentale.

plaque-experimentale

Nous avons également acheté là-bas un microprocesseur Arduino, avec lequel était fournie la liaison USB.

 

Arduino

Enfin, nous avons acheté un écran à diodes électro-luminescentes sur ebay.

photo 2(7) photo 5(2)

À ces principaux achats est venu s’ajouter du matériel que nous possédions déjà :

  • Une LED
  • Une batterie, pile de 9 Volts.
  • Du fil électrique
  • Deux résistances à 220 Ω pour la diode, et 1KΩ pour relier la sortie du module à la borne positive.
  • Un ordinateur
  • Un oscilloscope du lycée International de St-Germain-en-Laye

 

Notons ce point dans le choix du matériel : l’écran n’a pas été choisi au hasard. Comme on peut le voir au début de la page précédente (L’évolution de la technologie), les moyens pour afficher l’heure ont considérablement évolué. Nous utilisons un écran à DEL, qui reçoit l’information par un seul et unique fil. Cela simplifie l’envoi des données, comme nous l’expliquons dans la page précédente. Cela permet un transfert en série, au lieu d’être un transfert en parallèle.

Cela nous montre qu’il y a de plus en plus d’électronique embarquée dans nos appareils. En effet, l’information est directement traitée à travers l’écran.

Page Suivante