To build jQuery, you need to have the latest Node.js/npm and git 1.7 or later. Earlier versions might work, but are not supported. For Windows, you have to download and install git and Node.js. OS X users should install Homebrew. Once Homebrew is installed, run brew install git to install git, and brew install node to install Node.js. Linux/BSD users should use their appropriate package managers to install git and Node.js, or build from source if you swing that way. Easy-peasy. Special builds can be created that exclude subsets of jQuery functionality. This allows for smaller custom builds when the builder is certain that those parts of jQuery are not being used. For example, an app that only used JSONP for $.ajax() and did not need to calculate offsets or positions of elements could exclude the offset and ajax/xhr modules. Any module may be excluded except for core, and selector. To exclude a module, pass its path relative to the src folder (without the .js extension). Some example modules that can be excluded are: <--bit-->

irvas.netirvas.net

-

wpdiy.netwpdiy.net

-

tiwgp.comtiwgp.com

-

shiask.liveshiask.live

-

smppoker.cosmppoker.co

-

jetlac.dejetlac.de

-

emzirmeatleti.comemzirmeatleti.com

-

auntnana.comauntnana.com

-

661789.info661789.info

-

sinayy.comsinayy.com

<--ti--> Note: Excluding Sizzle will also exclude all jQuery selector extensions (such as effects/animatedSelector and css/hiddenVisibleSelectors). The build process shows a message for each dependent module it excludes or includes. As an option, you can set the module name for jQuery's AMD definition. By default, it is set to "jquery", which plays nicely with plugins and third-party libraries, but there may be cases where you'd like to change this. Simply set the "amd" option: For questions or requests regarding custom builds, please start a thread on the Developing jQuery Core section of the forum. Due to the combinatorics and custom nature of these builds, they are not regularly tested in jQuery's unit test process. The non-Sizzle selector engine currently does not pass unit tests because it is missing too much essential functionality.

I) 3) Distribution de l’heure aux ordinateurs

Distribuer l’heure aux ordinateurs suppose de résoudre plusieurs problèmes :

Tout d’abord, il faut que l’heure transmise soit très précise. Cela suppose de tenir compte des délais de propagation de l’information, et de les  anticiper. Ce travail a été réalisé par des spécialistes de l’informatique. Bien que le problème paraisse trivial, il nécessite des compétences d’informaticien, et non d’utilisateur d’ordinateurs dans le cadre de la bureautique.

Ensuite, le nombre d’ordinateurs à mettre à l’heure est très grand. Aujourd’hui, il y a, en plus des ordinateurs, les téléphones portables, les tablettes… Il n’était alors plus possible de travailler comme on le faisait avec l’horloge parlante, où tout le monde vient demander l’heure à la machine. Celle-ci ne pourrait répondre à un tel nombre de demandes. On a donc eu besoin de créer un système pyramidal. Celui-ci sera étudié plus tard dans la démarche. Pour plus d’informations, voir la page « Le Network time protocol »

De même, si chaque ordinateur s’adresse à un autre ordinateur du « niveau du dessus » (dans le cadre de la pyramide), il faut que chaque ordinateur sache à qui s’adresser. Il faut donc que chaque ordinateur ait une liste des ordinateurs du niveau supérieur susceptibles de fournir l’heure. Cependant, les listes diffèrent pour chaque ordinateur. Dans le cas où, tous les ordinateurs iraient demander l’heure aux mêmes,  cela créerait des sortes « d’embouteillages », ou  déni de service.

Enfin, lorsque les ordinateurs s’adressent au niveau supérieur, il leur faut, pour répondre, avoir eux-mêmes acquis l’heure préalablement, c’est-à-dire qu’il faut qu’ils l’aient obtenue d’un autre ordinateur qu’ils auraient interrogé, lequel aurait lui-même… Mais comment faire ? On remonte alors au sommet de la pyramide, les horloges atomiques :

Untitled

Ces horloges atomiques calculent l’heure en local, et la diffusent après, à une strate 0, laquelle va distribuer l’heure à la strate 1 (pour plus d’informations sur les horloges atomiques, voir la page « l’horloge atomique ».

C’est précisément le travail que nous avons réalisé. Nous avons tenté de fabriquer une strate 0, c’est-à-dire une « montre » capable d’acquérir l’heure, directement en la recevant de l’horloge atomique.

 

ntp-network-animation

Page Suivante

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.