Introduction

« Les physiciens n’essaient pas de résoudre directement la délicate question de la nature du temps […]. Ils cherchent plutôt la meilleure façon de le représenter. ». Étienne KLEIN, directeur de recherches au C.E.A.

Le temps a toujours été au centre des questions métaphysiques de l’Homme, qui n’a eu de cesse d’essayer de le modéliser et de trouver des moyens innovants pour le mesurer. Mais peut-on vraiment définir le temps ?

Le temps, du latin tempus, lui-même dérivé du grec τεμνεῖν (temnein), signifie « couper », c’est-à-dire qu’il peut être séparé en plusieurs morceaux, en plusieurs instants. Dès son origine, la notion de temps est donc associée à la notion de changement. Cependant, bien que le temps fasse partie de notre vie quotidienne, il est difficile d’en donner sa véritable nature. Dans ses Confessions, Saint Augustin expose cette difficulté : « Qu’est-ce donc que le temps, si personne ne me le demande, je le sais ; mais si on me le demande et que je veuille l’expliquer, je ne le sais plus.»

Le statut du temps est très vague, et repose à l’origine sur notre perception. Celle-ci a pu s’affûter au fur et à mesure de l’évolution des mesures.

Aujourd’hui, nous pouvons voir à quel point notre vie est rythmée par le temps, à travers les horaires de bus, de trains, des horaires relatifs au travail, à la scolarité, ou même à travers le journal de 20h. Tout cela n’aurait pas été possible sans les travaux d’éminents scientifiques, tel Albert Einstein, qui menèrent à un emploi généralisé de la montre et de l’horloge.

Depuis peu, les ordinateurs ont pris une place très importante dans notre quotidien. Dès le début, la notion de temps était très importante dans les ordinateurs : c’est le temps qui permet aux programmes de fonctionner. Ainsi, à chaque initialisation de l’appareil, l’utilisateur devait donner à la machine la date et l’heure, pour la faire démarrer. C’est pour faciliter la collaboration des ordinateurs entre eux qu’il a fallu les mettre à l’heure. Comment cela a-t-il été possible ? Comment tous les ordinateurs peuvent-ils être à la même heure, sans que leur utilisateur intervienne ?

Ainsi, dans le cadre des travaux pratiques encadrés (T.P.E.), nous avons choisi d’enquêter sur cette question, qui nous a amené à réfléchir sur les moyens de transmission du temps, et sur les évolutions de la technologie.

Le temps en mesure, par Hadrien REYNAUD et Sacha DHÉNIN

Page suivante